Virgile NOVARINA

Virgile NOVARINA



Après des études de mathématiques et de physique, Virgile Novarina (né en 1976), ancien élève de l'ENSTA ParisTech, s'est consacré à l'exploration artistique de son propre sommeil sous forme d'écrits et de dessins, et du sommeil des autres sous forme de photos et de vidéos. Il a publié huit livres d'écrits et dessins de nuit et a exposé en France, en Allemagne, au Portugal, en Espagne, en Pologne et aux États-Unis.

Depuis 2006, le simple fait de dormir est devenu une part intégrante de son travail, sous forme de performances intitulées « En somme », durant lesquelles il dort publiquement dans des vitrines de magasins, des galeries et des musées.

Pierre Pachet, dans une préface qu'il consacre à Virgile Novarina, écrit que "sa pratique est celle d'un enregistrement. D'autres artistes avant lui ont exploré les marges de l'inconscient poétique et la puissance suggestive des rêves, mais il s'agissait de poètes, et il s'agissait de rêves. Virgile Novarina a exploré le sommeil, il y a trouvé quelque chose qui n'était pas du rêve, quelque chose de presque insaisissable qu'il veut néanmoins saisir, qu'il veut enregistrer, dont il veut garder une trace."

Sa démarche au départ tient moins de la recherche poétique que de l'exploration, et le résultat est d'abord la mise en évidence d'un phénomène physiologique.

En 2018, Virgile Novarina a fait paraître Télescope intérieur, une œuvre spatiale d’Eduardo Kac un film documentaire qui immortalise une aventure exceptionnelle, considérée comme la toute première performance artistique à voir le jour dans l’Espace : le 18 février 2017, à 400 km de la Terre, l’astronaute Thomas Pesquet devient artiste le temps d’une performance. Des lettres de papier dansent dans les airs. En arrière-plan de ce « poème flottant », des hublots offrent une vue imprenable sur notre planète bleue. Intitulée Télescope intérieur, œuvre du brésilien Eduardo Kac, cette performance artistique a été réalisée en apesanteur à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Le Télescope intérieur, le film de Virgile Novarina (disponible en DVD, 20 €), documente cette aventure.

Christophe DAUPHIN

(Revue Les Homme sans Epaules).


*


Bibliographie :

Ecrits et dessins de nuit, Angle art contemporain, 2003

Ecrits et dessins de nuit, Avant-garde, 2003

Ecrits et dessins de nuit, Michel Archimbaud/Ragage, 2004 (ISBN 2-915460-04-3)

Good Luck for the Rest of the Night again, avec Franck André Jamme, Préau des collines, 2004 De la Distraction, avec Franck André Jamme, Virgile/Ulysse fin de siècle, 2005

L'Aile a dit une chose. C'est vachement important. Ragage, 2006

Was schläft. Künstlerische Visionen des Schlafens, KraskaEckstein Verlag, 2008

Hucleux / Novarina, du travail à l'œuvre. Eine Künstlerfreundschaft, Editions Galerie Mitte

... parce que je ne suis plus en raison d'être là, Editions Hochroth Paris,


Expositions :

Ecrits et dessins de nuit, Angle Art Contemporain, Saint-Paul-Trois-Châteaux, 2003

Collection Franck André Jamme, Calligramme, Cahors, 2005

De la Distraction, galerie La Hune Brenner, Paris, 2005

Formalité, La Générale, Paris (performance En somme), 2006

At the beginning we paired two parents, Chicago (États-Unis), Ragdale Foundation, 2007

Trois Poètes peintres, galerie Porte 34, avec Jean-Michel Maulpoix et Luis Mizon, Saint Barthélémy 2007

Pourquoi wäre es ?, institut Français de Brême, 2007

Der Schläfer, galerie KraskaAckstein, Brême, 2007

Was schläft, Syker Vorwerk Museum, 2008

Ecrits et dessins de nuit et photos de performances, galerie Porte 34, Saint Barthélémy, 2009

...de la nuit des temps, avec Philippe Chitarrini, Passage de l’Art, Marseille, 2009

L'Aile a dit une chose. C'est vachement important, Les Voûtes, Paris, BIPVAL festival 2010

Labyrinthe du sommeil, Gare au théâtre, Nuit de la poésie du BIPVAL festival 2011

Hucleux / Novarina, du travail à l'œuvre, Galerie Mitte im Kubo, Brême,  2013

 

Filmographie :

Autour du sommeil, 12 minutes, 2004

Jean Olivier Hucleux, du travail à l'œuvre, 65 minutes, 2009

Prix spécial du jury au Festival international du livre d'art et du film de Perpignan en 2012.

International Documentary Award, Columbia Gorge International Film Festival, U. S. A., 2013

Télescope intérieur, une œuvre spatiale d’Eduardo Kac (l'Observatoire de l'Espace du CNES, 2018, 35 min),

Best Short Documentary, ReelHeART International Film Festival, Toronto, Canada, 2014



Publié(e) dans la revue Les Hommes sans épaules


 
Dossier : Claude PELIEU & la Beat generation n° 42