Bruno SOURDIN

Bruno SOURDIN



Poète, critique littéraire et journaliste né en 1950, à Pontorson (Manche), Bruno Sourdin a travaillé comme chef d’édition de la rédaction du journal Ouest-France à Saint-Lô. « Une ivresse rare de nos jours. Une ivresse essentielle », a écrit Guy Allix à propos de ce poète ami de Claude Pélieu et proche des idées, des valeurs de la Beat Generation.

À lire :  Les haillons d’écume (Millas-Martin, 1977), Syncopes (éd. Saint-Germain-des-Prés, 1981), Féminaire (Indifférences, 1985), Pondichéry, le témoin et la roue (Le Pont de l’Épée, 1987), Paris gît le cœur (éditions Quetton l’Arttotal , 1994),  Migrations (Gros Textes, 1999), Claude Pélieu et Mary Beach, mille milliards de collages (Les Deux-Siciles, 2002), Hazel (Les Deux-Siciles, 2005), Vingt-deux syncopes de Paris (La Vie secrète des mots, 2006), L’air de la route (Grox Textes, 2013).

Blog : http://brunosourdin.blogspot.fr/



Publié(e) dans la revue Les Hommes sans épaules


 
Dossier : Claude PELIEU & la Beat generation n° 42